Je parle de toi au vent

 

Je parle de toi au vent, au soleil du fragile matin
Je murmure aux pierres du chemin
Résistantes, indifférente aux caresses
D`un temps oublié de tendresses
Je suis celle qui innocente attend
Le baiser d`une étoile dans le temps
Les miens, jettés au vent, sans retour
N`ont pas connu mon amour
La nuit en sombres se dévoile
Et j`insiste en une mer d`étoiles...
Mes yeux ne voient que l`obscur
Qui affole mon âme pure
Qui est lá?
Qu`est ce tourbillon d`étranges lumières?
Seul me répond l`inconscience
D´une mémoire oubliée dans le temps
Et mon âme, lasse, s`envole
Emportée par le vent, le temps d`un instant...



17/06/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour